Le mythe…

Devant ma penderie, je scrute mes fringues une par une, cherchant laquelle je vais sacrifier à la soirée d’anniversaire de Naëlle. Sacrifier est certes un grand mot mais étant donné que je vais danser (et donc suer), boire (et donc en renverser), fumer (et donc puer), je ne vois pas quel autre mot pourrait désigner leur destin inévitable vers le panier à linge sale en rentrant à 2h du mat.

Darling me regarde: « Pourquoi mets-tu autant de temps à choisir tes fringues ? Tu ne peux pas juste en choisir un et l’enfiler ? ». Mon pauvre chéri n’a pas tout clothescompris… Je me lance alors dans une explication effrénée : Tout d’abord, je dois choisir le style. Casual chic, cool, bohème ou plagiste (bon, on évitera la dernière pour toute soirée dans un bar chic). Ensuite, il me faut réfléchir à la température pour réguler mon corps au mieux. Darling fronce les sourcils: si je lui parlais chinois, il comprendrait certainement mieux. Si je danse, je vais avoir chaud et donc il me faut des vêtements légers. Mais si je suis trop fatiguée, il me faut quelque chose de confortable afin d’éviter de lui demander son sweat à cause d’une petite brise… Et le fait de danser ou non dépendra de l’énergie calorique que j’ingurgiterai avant d’arriver à la fameuse soirée.

.4Ensuite, en fonction des vêtements que je choisis, je dois réfléchir aux sous-vêtements :
il faut du confort mais si un pantalon ou une robe est trop moulant, il me faut opter pour un string ou un tanga, pour un top ou robe bustier, il me faut un soutien-gorge avec bretelles amovibles (que l’on peut trouver facilement chez Wonderbra ou Rougegorge). Alors que Darling me croit fini avec mon laïus, je relance le sujet pour les chaussures : si je danse, il me faut du plat, du compensé ou des 5cm. Mais si je reste assise, autant mettre des 9 ou des 12, c’est plus joli. Auquel cas, il faut bien prévoir le coup : moyen de transport et probabilité de changement de lieu à la mi-soirée… C’est comme jouer aux dès.

Darling écarquille les yeux. Je regarde sa tenue et je l’envie : avec son jean/t-shirt/baskets, c’est clair qu’il sera plus à l’aise que moi. Mais il ressemblera à tous les mecs de la soirée… Le problème avec les filles, c’est que nous avons envie (besoin) de nous démarquer. De se montrer différentes des autres, montrer à quel point nous sommes libres si nous sommes célibataires et à quel point nous sommes une petite amie canon si nous sommes en couple. Du narcissisme pur et dur…

Et puis il y a aussi le fait d’avoir dépensé une somme astronomique aux dernières soldes et de vouloir montrer chaque tenue choisie au monde entier pour se rassurer d’avoir fait une bonne affaire… Malheureusement pour Darling et une partie de la population, le fait que la plupart des femmes mettent plus d’une heure à se préparer n’est pas un mythe… C’est TRES réel. Et je n’ai pas encore parlé de la météo…

R.Mc

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 6638 to the field below: